Témoignages

Vous êtes très claire dès le départ sur le fait que votre démarche est une démarche où la collaboration active des personnes est indispensable et c’est très bien d’insister, cela nous a tous responsabilisés.
Je dirai aussi que votre analyse se concentre d’abord sur certains aspects de la personne sans envahir obligatoirement sa vie privée. Vous ne nous demandez pas de nous raconter pour nous raconter !
J’insiste enfin sur votre maîtrise des techniques que vous utilisez. C’est bien une une connaissance élargie de ces « outils » qui vous a permis de mettre au point votre propre méthode.

A. C.

Avant votre intervention, je n’exprimais pas mes émotions. Aujourd’hui, je ne les exprime pas davantage.
Mais j’ai arrêté de me sentir coupable, j’ai compris pourquoi je fonctionnais comme ça et en quoi cela m’était utile.

B.A.

Vous avez pointé avec une très grande pertinence les éléments qui posent question, les sujets à travailler, les blocages du groupe… Et cela n’avait rien à voir avec les blocages que j’imaginais.

C’est très instructif, très constructif, très positif.

J-P. W.

Sandrine a une énergie très enveloppante, toute en douceur.
Elle sait aussi se montrer plus aiguë, comme une petite aiguille qui viendrait se planter dans un ballon de baudruche.
Et paf !… On a tous pu redémarrer.

N. S.

Des antennes extrêmement puissantes. Elle capte tout.
Des tas de connexions, des « trucs » qu’on était loin d’imaginer et qui nous ont semblé d’un coup évidents.
Tout s’est mis en place.
Rapidité d’action.
Soulagement immédiat.

I.H.

Vous avez mis des mots sur nos émotions, individuellement, quand nous n’avions pas de mots pour les exprimer, dans un grand écart permanent entre une classification méthodique et un émotionnel très fort.

Puis vous avez mis des mots sur ce que le groupe ressent sans en avoir forcément conscience.

C’est puissant.

V.P.