Moyens utilisés

Récit

« Les récits de vie sont dotés d’un fort pouvoir d’intelligibilité car ils permettent de faire émerger le sens que les acteurs accordent à leurs actions ». (Revue Interrogations)

Bienveillance sans complaisance

C’est respecter l’autre, le valoriser davantage pour ce qu’il est que pour ce qu’il fait. C’est avoir le courage de lui dire les choses sans fard, sans entrer dans son jeu, tout en restant sensible à ses réactions.

Émotions / Raison

« La logique émotionnelle s’intéresse aux processus interactifs entre l’environnement externe et l’environnement interne, entre l’action et l’émotion ». (Christian Bourion)

« L’intelligence émotionnelle permet d’aider le client à identifier les émotions qui bloquent son action et lui permet donc d’orienter son action à partir de cette émotion désormais connue ». (Daniel Chernet)

Mise en cohérence

Le cœur a ses raisons, que la raison… est loin d’ignorer ! Mettre en cohérence émotions et raison, ce n’est pas apprendre à gérer ou contrôler ses émotions, c’est leur donner du sens, c’est les relier à des évènements rationnels et mesurables, c’est faire les connexions entre ses expériences concrètes et ses ressentis.

Écoute active et empathie

Parce que je m’intéresse à lui, et pas seulement à son message, parce qu’il se sent réellement écouté, entendu, compris, l’autre peut s’exprimer véritablement, se révéler à lui-même.

Absence de jugement

C’est le corollaire de l’empathie : pas d’a priori, pas de jugement de valeur, accueil et ouverture inconditionnels favorisés par la maïeutique, cet art de faire accoucher les esprits.